Katherine Hibbs,
photographe, reporter, réalisatrice

Chaque pays où je suis allée et où j'irai encore n'est pas le fruit du hasard

sVz4CyO6T%Sclvy36ZX7Xg_thumb_3.jpg

” 

D'ici et d'ailleurs
 

Née les pieds posés sur deux continents, l'Europe et les Etats-Unis. Une mère marseillaise, et un père originaire du Missouri, ayant vécu la Grande Dépression de 1929. Ballotée entre deux cultures, Katherine Hibbs a été doublement marquée par la recherche du raffinement et de l’élégance, mais aussi par l’exploration des grands espaces, motivée par un goût prononcé pour l’Ailleurs.

Les années « Mode 80 et 90 » ont pour elle été un enchantement, inspirantes et teintées d’une grande fantaisie. Elles furent un magnifique privilège où les projets rêvés devenaient réalité. Cependant il y manquait ce supplément d’âme, ce besoin de rester arrimée à la réalité et à l’humain. Le reportage, les nouvelles attaches culturelles ont contribué à ce « recentrage » personnel. Le travail d’équipe a été remplacé par une quête solitaire, des rencontres aussi improbables qu'incroyables, des paysages et des visages cristallisés dans le cadre de l’appareil photo.

L’enfance, ballottée de pays en pays, refaisait soudainement surface comme une seconde peau, indéfectible.

" Chaque pays où je suis allée et où j’irai encore n’est pas le fruit du hasard."

Souvenirs et imaginaire de l'enfance, couplés au viseur, ont été son Chemin de Cantilène. L’Arménie, âpre et douce à la fois, l’Indonésie et sa vie quotidienne très ritualisée, ou encore le Japon tiraillé entre traditions et technologie ont été de formidables sources d’inspiration. 

 

" Mon trésor, ma richesse, ce sont tous ces êtres différents, dispersés, volatils, qui me donnent sans le savoir une leçon de vie … Mais de quoi sera fait ce demain dont l’existence est extrêmement fragilisée par l’action humaine ? "

La photographie joue non seulement un rôle de témoin, de lien social, mais est aussi porteuse d’un message dont nous sommes tous responsables.

Laissons à nos enfants et aux générations futures un florilège d’images qu’ils s’emploieront à perpétuer pour ne pas s’égarer loin d’un monde meilleur.